Remontées mécaniques du Mont Sutton

Les Couleurs c’est le spectacle que nous offre l’Été des indiens* l’automne ici au Québec.

Vous savez, c’est cette période de l’année entre les premières gelées d’automne et le froid intense de l’hiver durant laquelle les arbres se parent de leurs plus belles couleurs! O-)

Eh bien nous y sommes!
Et ici, nous avons donc tous les yeux rivés sur l’état d’avancement de la coloration des feuillages pour être sûrs de ne pas rater ce fabuleux spectacle!


Dimanche dernier, fixés sur les Cantons de l’Est, notre fine équipe [Greg, Céline, Marlène, Manu et nous deux] s’est donc dirigée vers le Mont Sutton en Montérégie.

C’est une station de ski très prisée en hiver, proche de la frontière US, qui réouvre ses remontées mécaniques pendant la saison des Couleurs!
C’est d’ailleurs le cas pour une grande majorité des stations de ski de la province, si ce n’est toute!

Et je peux vous dire que c’est bien agréable pour la montée du mont!
..n’est-ce pas les filles?! ;-)
Parce que les pistes de ski sont certes ouvertes aux randonneurs mais la « promenade » n’est pas vraiment commode.. et ces messieurs pourront en témoigner!

Perso, j’ai tout de même bien apprécié la descente sur les pistes à bosses recouvertes d’herbes hautes et de mousse.
Le coin était magnifique! ..Manu j’attends tes clichés au passage! :angel:

Après le Mont Sutton, nous avons repris le minivan pour rejoindre une forêt un peu plus au sud, le temps d’une rapide rando..
Rapide, car nous avons tout de même été un peu déçus par le feuillage qui nous y attendait.

L’avancement était annoncée à 55% et effectivement nous étions loin de découvrir une apogée de Couleurs ::

Couleurs ..au sol
Mont Sutton

Bon le vert et le jaune faut avouer que ça a aussi son charme.

Cow chevelue

En plus, pendant cette sortie Nature, nous avons fait une rencontre bien sympathique avec des vaches chevelues

Ce fut d’ailleurs très électrique pour moi! :tong:

Non, aucune bête ne m’a attaquée ou effrayée. Disons plutôt que je me suis un peu trop approchée de leur « barrière »..

Mais tout de même, les Couleurs, eh bien c’était pas encore ça.
Alors tels des chasseurs à la recherche de leur proie, nous n’abandonnons pas cette idée de nous extasier devant des feuillages rouges zé rosés.

Ce week-end, nous espérons donc être un peu plus chanceux.
Croisez les doigts pour nous! ;-)


* Edit du 15/10/2007
Comme nous l’explique Benoit dans son commentaire [plus bas],
les Couleurs ne sont en fait pas obligatoirement synonyme d’Été des indiens.

Non, l’été des indiens n’apparaît que si toutes les conditions suivantes sont réunies :

  • à l’automne,
  • 3 jours consécutifs avec des températures au-dessus des moyennes,
  • moins de 5 millimètres de pluie,
  • et une nuit avec du gel

Patience donc..

7 Commentaires

  • 10 années ago

    Eh non, malheureusement, ce n’est pas le cas pour toutes les stations. Au mont Orford, à cause d’un sombre conflit entre le gestionnaire de la station de ski et la ville, point de remontées cette année. Je ne savais pas que Sutton était ouvert, ça fait un petit bout de route d’ici, mais sûrement pas plus que de venir de Montréal.
    Merci pour l’idée !

  • 10 années ago

    l’an passé au Mont Orford on avait eu droit à une vraie panoplie de couleurs! Je vous conseille "l’escalade" du Mont Chauve, bon ça grimpe, mais une fois en haut, ça en jette! http://laviedecaro.over-blog.com/article-4053747.html
    Bon we :)

  • Delph
    10 années ago

    Je me souviens il y a… 5(?) ans, j’avais découvert les couleurs au Mont St Hilaire, en semaine, c’était géniale!! Ça rappelle des souvenirs.

  • 10 années ago

    Bon WE ! Pourvu que tout ça ait un peu rosi/rougi en une semaine (mais avec cette chaleur la différence risque de ne pas être trop grande malheureusement).

  • 10 années ago

    Quelle chance tu as, j’aime tant l’automne. Quelles couleurs ! :-)

  • 10 années ago

    Beah » You’re welcome!
    Et merci à toi pour l’info concernant les remontées du Mont Orford!

    Caro » Merci pour le bon plan!
    Mais le week-end dernier le Mont Orford n’était pas encore assez avancé dans les couleurs dixit le site de BonjourQuébec.
    Nous avons donc opté pour les Laurentides. Mais je garde ton idée dans un coin!
    En tout cas, ça me fait plaisir de voir que tu passes me lire de temps en temps ;)

    Delph » Le Mont-St-Hilaire c’est en Montérégie ça, on était dans le coin ce jour là! ;)

    Marlène » Eh bien si! Elle était bien visible la différence!
    A noter pour vous l’année prochaine! Et moi, je vous montre ça bientôt! ;)

    Miss Zen » Merci :)
    Mais attends de voir mon prochain article avec les photos que nous avons prises ce dimanche!

  • flipperdelph
    10 années ago

    Je suis allée à New York le week-end dernier, et les couleurs dans les Adirondacks (à 1h30 de Montréal, après la frontière US, sur l’autoroute 87) sont superbes !! Les petites montagnes successives augmentent le plaisir de la vue !

  • Benoit
    10 années ago

    En passant, l’été des Indiens n’offre pas de spectacle de couleurs, contrairement à ce que vous croyez outre-Atlantique.

    L’été des Indiens est un phénomène métérologique : il s’agit d’une période de 3 jours ou plus pendant laquelle la température est de 5 degrés plus élevée que la normale. Une vague de chaleur automnale, quoi. De plus, pour que cette période de chaleur puisse mériter officiellement le nom "d’été des Indiens", elle doit arriver après les premières gelées. Or, ces premières gelées de l’automne n’ont pas encore eu lieu au Québec: elles surviennent habituellement à la fin octobre ou au début novembre.

    L’appellation "des Indiens" vient du fait que les Amérindiens profitaient de ce temps doux et sans précipitations pour préparer leurs habitations en vue de la saison froide. Ces Indiens, avant de réintégrer leurs quartiers d’hiver, profitaient de ces derniers beaux jours pour terminer leurs récoltes et garnir leur wigwam de provisions. La température étant clémente, les journées étaient propices à la conservation du gibier accumulé. Comme ils vivaient au jour le jour, ils attendaient à la dernière minute pour aller à la chasse. Si, malheureusement, la période attendue de temps doux n’avait pas lieu, ils en étaient quittes pour un hiver de "vaches maigres". (ce paragraphe, je dois avouer que je l’ai copié d’un site web québécois consacré la métérologie)

    Il est donc très possible que l’été des Indiens survienne alors que les arbres ont perdu toutes leurs feuilles. Ça montre donc que le concept d’été Indien n’a rien à voir avec les changement de couleur des arbres, qui s’appelle tout simplement, au Québec, … l’automne! (ou le changement de couleur)

    Sur ce, bon séjour au Québec!

  • 10 années ago

    flipperdelph, Benoit » Bienvenus ici! :)

    flipperdelph » Oh moi NY c’est pour le week-end prochain!!! :yeah:

    Benoit » Merci d’avoir pris le temps de nous expliquer tout ça si précisément!
    Mea culpa donc, je me suis laissée perturbée par Wikipédia et la photo associée à l’article sur l’été des indiens.
    Un article du Journal de Québec appuie d’ailleurs tes dires :
    Pas d’été des Indiens, malgré le temps splendide dans lequel baigne Québec depuis plusieurs jours.
    Il manque en fait une condition pour qu’on puisse décréter officiellement que nous traversons cette période magique qui prolonge l’été : que nous ayons connu une période de gel.
    Selon Martin Bélanger de MétéoMédia il faut que toutes les conditions soient réunies: à l’automne, 3 jours consécutifs avec des températures au-dessus des moyennes, moins de 5 millimètres de pluie et une nuit avec du gel. L’été des Indiens peut se produire plus tard, comme en 1991, où il s’est pointé fin octobre.

Laisser un commentaire

Sur le même thème