Blog voyage lifestyle avec une bonne dose de city guide / culture / street art & DIY
décembre 2007

.. »réponds » aux différences relevées par une montréalaise à Paris.

Il y a deux semaines, je vous présentais les articles de Véronique Beaudet, une journaliste québécoise actuellement en PVT à Paris.

Comme je vous le disais, chaque vendredi, je me précipite sur le journal pour y découvrir sa chronique « Une montréalaise à Paris ».

Je n’ai donc pas rater son apparition dans le dernier numéro de 24Heures [l’équivalent du 20Minutes français] dans lequel elle relevait quelques expressions françaises, d’argot et de verlant.
C’était assez amusant de lire sa réaction et surtout de se rappeler de ces mots que l’on entends que très rarement ici!

Mercredi je vous ai présenté en images les différents « outils » qui permettent de déblayer la neige après une tempête.

Mais comme le disais Naous dans les commentaires,
je ne vous avais pas parlé de l’engin qui ramasse la neige accumulée et tassée sur les côtés des trottoirs.

Eh bien figurez-vous que ce soir, tout à fait par hasard, j’ai croisé un cortège assez spécial : une file d’énorme camion à benne rempli de neige suivi par des chasses-neige en tout genre.

Et, plus loin, j’ai pu voir une déneigeuse en pleine action !!!

deneigeuse

Bon vous l’aurez compris,
en ces temps enneigés, l’outil essentiel du parfait québécois [d’adoption] est..
la pelle!

Pour déloger sa voiture de son stationnement, pour déterrer les marches de son escalier ou encore pour creuser un chemin vers sa porte d’entrée.

Par contre je vous rassure tout de suite, pour les trottoirs et la chaussée, les employés de la ville ont des « outils » beaauuucoup plus perfectionnés!

Regardez plutôt :

La première tempête de neige de la saison hivernale 2007-2008 s’est abattue sur Montréal dans la nuit de dimanche à lundi.

Et ce matin, une 20aine de centimètres de blanc cotonneux recouvraient les rues de la ville..

Charger + d'articles