Festival Jazz 2008

Il n’a pas l’air aussi attendu que celui de Montréal mais Paris l’a aussi son Festival de Jazz.

La 4ème édition de Jazz à la Villette a en effet débuté hier et fera bouger le 19ème arrondissement jusqu’au 14 septembre.

Et cette année le festival veut « Déjouer le jazz et en proposer un autre regard ».

La programmation regorge donc d’artistes d’inspirations diverses : plasticiens, chorégraphes, cinéastes, comédiens et bien sûr musiciens venant du rock, de l’électro, du hip-hop et de la musique contemporaine.

Tous se retrouvent autour d’une même passion, le jazz!


Cela donne lieu à des rencontres originales qui -sur le papier du moins- donne vraiment envie.

Je pense notamment à celle d’Erik Truffaz & Sly Johnson le 6 septembre prochain.

Erik Truffaz est apparemment un trompettiste de renom -oui mea culpa je ne le connais pas encore et samedi, il jouera en compagnie de Sly Johnson qui n’est autre qu’un des membres du Saïan Supa Crew, un groupe adepte de « human beatbox » dont je suis fan!

Autant dire que je vais faire mon possible pour y être!

Par contre, le reste de la programmation musicale est assez floue pour moi.
Mise à part la présence du célèbre Lalo Schifrin -et encore là j’avoue que WikiPédia m’a aidé à savoir qui c’est *shameOnMe!*


Découvrez Lalo Schifrin!

Eh bien je n’ai noté aucun autre nom qui me parle ne serait-ce qu’un peu.
Faut dire que non seulement je ne suis pas une grande connaisseuse, mais en plus j’ai un peu de mal à retenir les noms en général..

So chers lecteurs, si vous avez des conseils, je suis toute ouïe!

Pour en revenir à l’originalité de la programmation, outre les duos improbables, les cinéphiles ne pourront pas passer à côté des matinées « Filmer Jazz ».

Le MK2 Quai de Seine et le MK2 Quai de Loire diffuseront de -grands- films inspirés par le JaZZ.

Samedi 06 septembre :

  • « Chunking Express » de Wong Kar Wai
  • et « A bout de souffle » de Jean-Luc Godard

Dimanche 07 septembre :

  • « Bird » de Clint Eastwood
  • et « J’entends plus la guitare » de Philippe Garrel

Samedi 13 septembre :

  • « La Jungle plate » et « Big Ben » de Johan Van der Keuken
  • « Moi, un noir » de Jean Rouch
  • et « Fun and games for everyone », de Serge Bard

Dimanche 14 septembre :

  • « Love Streams » de John Cassavetes
  • « The Cool World » de Shirley Clarke
  • et « Accords et désaccords » de Woody Allen

A vos agendas m’sieurs, dames!