Hanoi, capitale du Vietnam.
Plus de 6 millions d’habitants et sûrement guerre moins de mobylettes..


Vieille ville

Vieille ville





Là bas, des deux roues, il y en a partout.

Et les bruits de moteurs et de klaxons retentissent en permanence.

Parce qu’au Vietnam, les feux et panneaux de signalisation sont très rares -et de toute façon assez souvent ignorés- alors pour éviter les collisions et prévenir les autres de leur présences, tous les conducteurs klaxonnent. Les moto mais aussi les voitures et les camions.

L’ambiance est donc électrique mais bizarrement aucune animosité ne se ressent.
La cacophonie qui règne semble parfaitement maitrisée.

J’ai même vu deux motocyclettes se rentrer dedans et reprendre la route quelques secondes après en se séparant d’une tape sur l’épaule.. impossible à Paris!

Dans la deuxième partie de la vidéo, « And now, à moto.. », vous pouvez m’apercevoir à l’arrière d’une mobylette, je suis celle qui a le casque blanc et un sac à dos.

Je suis sur un Xe Om, une moto taxi.
(Xe=moto et Om=enlacer mais bon vous n’êtes pas obligé de le faire)

Là bas c’est un moyen de transport très courant et très pratique.
On trouve ces motards à tous les coins de rues et la plupart du temps c’est eux qui viennent vers vous à coup de « motorbike?motorbike? ».

La plupart d’entre eux ne parlent pas ou peu l’anglais.
Pour être sûr de se faire comprendre, il vaut donc mieux avoir une carte de la ville et pointer du doigt précisément vers l’endroit où vous voulez aller.

Et surtout, avant de monter, mettez vous d’accord sur le prix, en n’hésitant pas à négocier.
A Hanoi, nous avons payé une même course 25000 Dong l’aller et 20000 Dong le retour pour une personne (soit environ 1 euro).. alors que le premier prix annoncé était le double.

Il ne faudra pas non plus faire le/la difficile sur la qualité du casque.
Sur le site du ministère des affaires étrangères, on peut d’ailleurs lire :

Les casques disponibles sur le marché local étant de qualité aléatoire, il est conseillé d’apporter un casque aux normes européennes si l’on a l’intention de se déplacer à motocyclette.

Mais bon, quand on est en vacances on est souvent inconscient, nous nous sommes donc contentés de ceux que l’on nous prêtait.. et nous avons été chanceux, tout s’est bien passé.

Pas de problème non plus côté vol à la tire mais nous avions pris de grandes précautions : pas de bijoux, pas de sacs à main, nous gardions notre argent soigneusement dans un cache-billet à la ceinture et nous ne sortions nos appareils photos quasiment jamais la nuit.

Bon mais trêve de recommandations.
Pour cela, vous pouvez vous reportez encore une fois à tout moment et pour toute destination au site du ministère des affaires étrangères.
Mais attention gardez en tête que leur site a pour but de vous avertir sur tout les dangers possibles, alors ne vous effrayez pas trop vite.

Voici maintenant un petit diaporama de nos photos prises à Hanoi :


..en attendant un récit un peu plus détaillé de ce que nous avons fait et vu ;)